La une du journal italien a fait polémique dans le monde du football.

Ce matin, la Une du Corriere dello Sport a fait grand bruit en Italie mais également dans le reste du monde du football. Sur la Une du quotidien italien, on voit une photo de notre compatriote Romelu Lukaku (Inter Milan) et de Chris Smalling (Roma) avec comme titre "Black Friday", pour préfacer la rencontre de ce vendredi opposant les deux équipes.

Le monde du football s'est rapidement indigné contre cette Une raciste et de nombreux clubs italiens ont réagi en condamnant une nouvelle fois le racisme, un mal récurrent en Italie.

Ce jeudi après-midi, le journal italien a tenu à se défendre face aux accusations de racisme: ""Black Friday", pour qui veut et peut le comprendre, ce n'est et ce n’était que l’éloge de la différence, la fierté de la différence, la magnifique richesse de la différence. Si tu ne le comprends pas, c'est parce que tu n'en es pas capable. C'est un article innocent, pourtant parfaitement défendu par le journaliste Roberto Perrone, qui est transformé en poison par ceux qui ont le poison en eux", a expliqué le journaliste Ivan Zazzaroni, auteur de l'article, sur le site du Corriere dello Sport.

Plus tard, en début de soirée, Lukaku a réagi à son tour sur les réseaux sociaux. Le Diable ne partage pas l'avis de Zazzaroni et a qualifié la Une du journal comme étant "la plus stupide que j'aie jamais vue durant toute ma carrière."  Le Diable en veut au quotidien d'alimenter le racisme, dans un pays fortement touché par cette problématique autour des terrains de football: "À la place de parler de la superbe rencontre qui va se jouer à San Siro, vous continuez d'alimenter la négativité et le problème du racisme... Vous, les journalistes du Corriere dello Sport devriez faire un meilleur boulot."

Pour conclure son message, Lukaku a voulu retenir le positif et tous les messages de soutien qu'il a reçu sur les réseaux sociaux: "Merci aux supporters et aux journalistes pour le soutien et maintenant parlons du match de demain."