Pour retrouver le tournoi… 48 ans après leur unique participation, les Léopards devront battre un grand d’Afrique lors d’un match aller-retour (Algérie, Nigeria, Maroc, Tunisie ou Sénégal, tirage le 18 décembre). À la fédération, on tente de renforcer l’équipe au maximum d’ici le printemps en essayant de convaincre des binationaux. Roger Hitoto, ancien international devenu ambassadeur de la sélection congolaise en Europe, va rendre visite à une dizaine de cibles dans les prochaines semaines. On retrouve deux Diables potentiels dans la liste : Orel Mangala (23 ans, milieu défensif de Stuttgart) et Théo Bongonda (26 ans, attaquant de Genk). 

Tous les deux ont un profil séduisant pour le Congo : encore jeunes mais déçus de ne pas encore avoir été appelés par la Belgique. Dans l’entourage des deux joueurs (nés en Belgique d’un papa congolais), on est au courant de cette cour à venir. À la fédération belge, où on veille à ne pas perdre des talents avec le changement de génération qui se profile, on dit "ne pas être au courant de cette approche du Congo".