Lundi, Matteo Pessina a évoqué le quart de finale contre les Diables Rouges qu'il prévoit "très compliqué". "La Belgique possède de très bons joueurs mais si nous voulons aller au bout, il faut se mesurer aux plus forts", a lancé le joueur de l'Atalanta Bergame, monté peu avant l'heure de jeu samedi à Wembley, lundi après-midi au micro de la RAI.

Romelu Lukaku, trois buts dans cet Euro, a forcément été évoqué. Cette saison, l'attaquant belge a été l'artisan du titre de l'Inter Milan. "Il a été très performant cette saison. Beaucoup d'entre nous le connaissent et j'espère que cela pourra nous aider", a ajouté le milieu depuis le centre national du football italien de Coverciano, en Toscane.

Pessina est aussi revenu sur la victoire arrachée contre l'Autriche samedi à Londres. "Le match a été très compliqué face à une équipe autrichienne physique et très bien préparée. Après une saison de près de 50 matches, une telle chaleur n'arrange rien. Mais nous avons pu imposer notre jeu", a déclaré Pessina, 24 ans et 8 sélections avec la Squadra Azzurra.

Buteur à la 105e minute contre l'Autriche après avoir déjà marqué face au pays de Galles lors de la 3e journée de la phase de groupes, Pessina a évoqué son capitaine et défenseur Giorgio Chiellini. Le joueur de la Juventus a manqué les deux dernières rencontres des siens en raison d'une blessure à la cuisse mais a fait son retour à l'entraînement il y a trois jours. "Son retour nous apporterait forcément un plus, ce serait bien pour l'équipe", a détaillé Pessina.

Samedi, l'Italie a aligné un 31e match de rang sans défaite. "Nous avons démontré depuis longtemps que nous étions une équipe forte avec cette longue série. Si certains s'en aperçoivent maintenant, tant mieux. Nous connaissons la force de notre groupe."