S’il est follement amoureux de Naples, Dries Mertens doit sans doute être un peu soulagé d’être de retour en Belgique, où l’ambiance se veut nettement plus sereine.

La semaine qui s’est achevée par un triste nul contre le Genoa (0-0), où le Diable a été le meilleur ou plutôt le moins mauvais Napolitain, va laisser des traces dans un climat qui a tourné à l’insurrection. Le refus des joueurs d’obtempérer à la mise au vert punitive décrétée par leur président, Aurelio De Laurentiis, a été très mal pris par les supporters locaux.

Présenté comme l’un des meneurs de cette mutinerie, le Brésilien Allan a vu son domicile vandalisé. La coupure internationale ne servira sans doute pas à estomper cette drôle d’ambiance. Et De Laurentiis, qui s’interroge sur le bien-fondé de maintenir Carlo Ancelotti à la tête de l’équipe, pourrait aussi en profiter pour effectuer un vaste chambardement de son effectif. Avec en première ligne, selon la Gazzetta, Dries Mertens et José Callejon.

L’Espagnol pourrait retrouver en Chine au Dalian Yifang Rafael Benitez et Marek Hamsik. Le Diable, lui, ne serait pas vraiment enclin à rejoindre Yannick Carrasco mais un autre Diable : Romelu Lukaku.

L’Inter Milan, qui doit faire sans Alexis Sanchez, serait particulièrement intéressé par le profil d’un élément valorisé à 10 millions d’euros et qui arrive en fin de contrat en juin prochain.