Diables Rouges Romelu Lukaku nous parle de son fils Romeo pour la toute première fois.

C’était la fête des Pères (bien) avant l’heure chez les Diables. Entre le petit Lex Mignolet, né mercredi soir, et Youri Tielemans, papa d’une deuxième petite fille, Lena, née ce vendredi, il y avait Romelu Lukaku. D’habitude très discret sur sa vie privée, il a accepté, pour la première fois, de nous parler de Romeo, son fils de 10 mois.

Jeudi soir, au Heysel, il a inscrit son 50e but en équipe nationale (puis son 51e) pour sa maman, Adolphine. "Elle fêtait son anniversaire et je lui avais dit que je marquerais pour elle."

Mais il y avait aussi Romeo devant un écran de télévision. "En prenant mon gsm dans le vestiaire, j’avais une petite vidéo de lui en train de regarder le match de son papa. Quand on m’a vu en gros plan, il m’a pointé du doigt sur l’écran. Il m’a reconnu (sourire) . Il est encore petit mais il regarde mes matchs. Pas tous mais quand c’est possible." En revoyant les images dans quelques années, Romeo se rendra compte que son papa lui avait dédicacé ses buts. Un pouce dans la bouche, sa célébration depuis le mois de janvier, un mois après la naissance.

Le petit Romeo a vu le jour aux États-Unis. À la fin de l’année 2018, Romelu Lukaku avait reçu un congé de quelques jours à Manchester United pour assister à l’accouchement et profiter des premiers moments avec son fils.

Selon la Gazzetta dello Sport, Romeo Lukaku est éduqué par maman Adolphine entre Bruxelles et Milan. Et la maman de Romeo ? Pas d’information, même si le tabloïd anglais The Sun a lancé le nom de la fille d’un présentateur TV aux Pays-Bas que Romelu avait rencontré en 2016 à Miami.