Alors que les Diables ont repris du service avec la Nations League, Roberto Martinez a fêté le 1er septembre dernier le 4e anniversaire de son premier match à la tête des Diables rouges. C'était contre l'Espagne, dans un match amical soldé par l'une des trois seules défaites de son mandat.

Ce mauvais départ s'était doublé d'un accueil mitigé de la part des supporters, dont certains n'avaient pas digéré l'éviction de Marc Wilmots après l'Euro 2016. Pourtant, l'Espagnol avait refusé Anderlecht et même un énorme pactole chinois pour prendre la tête de notre équipe nationale. Retour sur les coulisses de l'arrivée du Catalan à la maison de verre...