Ce jeudi, Romelu Lukaku a fait étalage de ses qualités. Mais pas celles que tout le monde connaît désormais en Italie. Grâce à deux passes décisives vers Alexis Sanchez contre Parme, il a permis à l'Inter Milan de s'envoler encore un peu plus en tête de la Serie A (1-2). Plus que jamais, Big Rom' confirme sa meilleure saison statistique de l'an dernier. Avec 24 goals en 32 rencontres toutes compétitions confondues (18 en Serie A, 4 en C1, 2 en Coppa) il est à 10 réalisations de cette prolifique année 2019-2020 où il avait inscrit 34 goals (23 en championnat, 7 Europa League, 2 C1, 2 Coppa Italia).

En Lombardie, il n'y a pas que son sens du but qui est acclamé. C'est surtout dans le jeu que le Diable rouge a fait un bond en avant. Et cela se remarque à ses statistiques. En Serie A, il est déjà à 8 passes décisives alors qu'il reste treize journées à disputer. Il égale donc son record qui datait de 2013/2014 avec Everton. Il lui reste quelques mois pour le dépasser ce qui ne devrait pas être un problème. A titre de comparaison, lors de sa première saison extraordinaire chez les Nerazzurri, il n'avait distribué que deux caviars à ses partenaires. A l'image de ce second but face à Parme où il dépose la défense avant de donner la gonfle dans le bon tempo au Chilien, Romelu Lukaku joue juste. Et c'est tout l'Inter qui en profite.


Sur le plateau de Sky Sport 24, le journaliste bien connu en Italie Alessandro Bonan est revenu sur le niveau du Belge et la prestation d'Alexis Sanchez contre Parme. "Pour le moment, un chat pourrait aussi jouer aux côtés de Romelu Lukaku à l'Inter !", a-t-il commencé. "On peut discuter de son partenaire entre Martinez et Sanchez. Mais l'Inter se porte si bien avec l'attaquant que n'importe qui pourrait évoluer à ses côtés."

Après la rencontre, Antonio Conte s'est montré satisfait de la prestation de ses hommes et de la qualité de son noyau. "Maintenant, Lukaku et Martinez savent que Sanchez est prêt à saisir sa chance. N'oublions pas que pendant tout un temps, nous ne pouvions pas compter sur le Chilien. Je n'oublie pas non plus Pinamonti qui a un bel avenir devant lui mais qui doit apprendre de cette saison pour progresser."

Si la concurrence ne peut pas faire de mal au groupe intériste, Romelu Lukaku ne doit pas s'inquiéter. Par son leadership, son profil et, surtout, ses statistiques, il reste un intouchable du onze d'Antonio Conte. Avec le match nul du Milan AC, les Nerazzurri s'envolent en tête de la Serie A avec six points d'avance. De quoi parler de Scudetto? Forcément, pour le bouillant coach italien, rien n'est encore terminé. "Nous sommes dans une très bonne position car nous sommes en avance sur tout le monde", a-t-il commencé après la rencontre. Avant ensuite de souligner les progrès de son groupe. "Nous pouvons laisser des points contre tout le monde. Donc, il nous reste treize finales à jouer car remporter le championnat est une vraie bataille. Mais clairement, il y a eu une amélioration importante de l'équipe. Et ce en très peu de temps. Si nous emportons le Scudetto, cela sera une source de fierté incroyable."

Le dernier titre ce champion du club italien remonte à 2009/2010. Mourinho était alors aux commandes. Un autre monde.