Après avoir prolongé son contrat expirant en juin prochain d’une saison, soit jusqu’en 2022, le Diable a été prêté dans la foulée chez les Eagles.

"C’est un joueur que nous admirons depuis longtemps. Avec d’autres grands clubs européens, c’est un plaisir qu’il ait choisi de revenir chez nous", a savouré le propriétaire du club, Steve Parish, qui avait déjà tenté de s’attacher les services de l’attaquant lorsqu’il était à Marseille avant que celui-ci ne privilégie Chelsea, non sans faire un passage remarqué par Palace avec ses six buts inscrits en 13 apparitions de février à juin 2019. "Il a eu un gros impact lors de son premier prêt. Il a été une vraie menace devant le but, ce dont nous avons vraiment besoin", a reconnu Roy Hodgson en référence aux 31 buts inscrits par son équipe l’an passé, soit le deuxième plus mauvais total derrière Norwich avec une seule réalisation seulement pour Christian Benteke qui va devoir cohabiter avec son partenaire en sélection.