Avec 8 buts en 11 rencontres, toutes compétitions confondues, Michy Batshuayi a réussi des débuts fracassants au Borussia Dortmund. "C'est le vrai Michy Batshuayi", a commenté avec un large sourire l'avant-centre, samedi, à Tubize.

"C'est sûr que j'ai connu des moments difficiles. Rejouer et être important comme ça me fait du bien. Je suis vraiment content de rejouer et d'être aussi efficace, je me retrouve un peu. C'est clair, c'est le vrai Michy Batshuayi."

A Dortmund, Batshuayi est rapidement devenu l'idole d'un des publics les plus réputés d'Europe. "J'ai été surpris en arrivant. J'ai joué à Marseille, où c'est vraiment quelque chose et je pense que Dortmund, c'est encore un peu plus, c'est un stade incroyable. Quand un attaquant marque, c'est normal qu'il devienne la star et j'ai été directement performant. Je ne m'attendais pas à une intégration aussi rapide, je pensais que ça prendrait plus de temps." Le secret de cette réussite? "J'ai été très bien accueilli par ma nouvelle équipe et par mes équipiers. J'ai senti de l'amour et de la confiance. Un joueur a besoin de confiance."

Michy Batshuayi compte actuellement 5 buts en 13 apparitions sous le maillot des Diables Rouges. Ses prestations actuelles lui permettent-elles de concurrencer Romelu Lukaku pour la place de titulaire? "Je suis peut-être plus proche de lui. C'est une concurrence saine. On se félicite quand on marque des goals ou réalise de bonnes prestations. Ce qui est important, c'est que tout ça reste dans la sérénité", a expliqué Batshuayi.

Batshuayi n'est jamais sorti du groupe de Martinez, même quand il ne jouait pas à Chelsea. "J'ai toujours reçu de la confiance ici en équipe nationale. J'ai une bonne relation avec Martinez. C'est important pour moi de marquer des points. Quand le coach fait appel à moi, je dois être efficace et répondre à sa confiance."

La Belgique affrontera mardi l'Arabie Saoudite, qui est loin d'être un ténor du football mondial. Qu'importe pour Batshuayi. "Moi, ce qui m'excite, c'est de jouer devant mes supporters et porter le maillot de la Belgique, peu importe l'adversaire", a conclu l'avant-centre.