Le Diable va encore rester à Dallas en observation. Le communiqué se résume à quelques lignes. Lapidaires. Le Real Madrid a indiqué ce jeudi, en début de soirée, que l’opération d’Eden Hazard s’était bien déroulée, précisant que le joueur restera en observation avant de quitter la Carrell Clinic.

Aucun autre détail n’a filtré sur l’intervention, pratiquée par le docteur Curry, spécialiste de ce genre de pathologie.

Mais, selon AS , elle consistait à remplacer la plaque de titane installée en juin 2017 par James Calden quand le joueur s’était fracturé seul la cheville sur une reprise d’appui à l’occasion de l’ultime entraînement de la saison avec les Diables.

Le Real ne s’est pas non plus hasardé à s’aventurer sur le terrain d’une date de retour, les délais étant toujours les mêmes et sont fixés entre deux et trois mois. Tout dépendra désormais de la manière dont le Brainois va réagir lors de sa convalescence qui va s’effectuer à Anvers avec Lieven Maesschalck.

Mais la tendance est à l’optimisme et, dans un monde idéal, Hazard pourrait même rejouer avec le Real Madrid encore cette saison, la dernière journée de championnat contre Leganes étant fixé le 24 mai alors que la finale de la Ligue des champions est prévue une semaine plus tard, même si les Merengues sont mal engagés après leur défaite contre Manchester City en huitième de finale aller. Son objectif reste d’être opérationnel pour l’Euro qui débutera pour les Diables le 13 juin à Saint-Pétersbourg face à la Russie.

En attendant de se rendre à Anvers, Hazard qui est arrivé à Dallas mercredi en compagnie de Niko Mihic, chef du service médical du Real qui a supervisé l’opération, et de son papa Thierry, va rester encore quelques jours au Texas. Où il a d’ores et déjà pu joindre l’utile à l’agréable en assistant, dès son arrivée sur le sol US, au match de NBA entre les Dallas Mavericks et les New Orleans Pelicans au terme duquel il a échangé son maillot avec le prodige Luka Doncic, un ancien de la section basket du Real, auteur ce soir-là de quelque 30 points et d’un record de rebonds.