Zlatko Dalic, sélectionneur croate : "Pas un groupe facile avec la Belgique mais on voulait éviter la France"

Après le tirage au sort, le sélectionneur croate Zlatko Dalic était conscient que son équipe allait devoir batailler pour terminer dans les deux premiers du groupe. "Ce n’est pas un groupe facile mais je voulais surtout éviter la France, qu’on a souvent rencontrée récemment, expliquait-il. La Belgique était première du classement Fifa jusqu’il y a encore quelques jours et a gardé ce classement pendant trois ans. Le Canada a été excellent lors des qualifications. Quant au Maroc, on sait à quel point leur coach, Vahid Halilodzic, est bon. On veut aller en huitièmes de finale, c’est important pour nous. On ne va sous-estimer personne et je suis optimiste. Soyons modestes, on va y aller étape par étape. Nous serons prêts pour le premier match."

Vahid Halilhodzic, sélectionneur du Maroc : "On a une équipe plus forte que l'Algérie 2014"

C’est avec son charismatique et surtout très expérimenté sélectionneur, Vahid Halilhodzic, que le Maroc se présentera face à la Belgique. À 69 ans, le Bosnien vient de devenir le premier sélectionneur de l’histoire à qualifier quatre nations différentes (la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Japon et le Maroc) pour une Coupe du monde. Qui plus est lors de quatre tournois consécutifs. "C’est un tirage très difficile avec les vice-champions du monde, la Belgique troisième et la meilleure équipe d’Amérique du Nord", a réagi auprès de beIN Sports celui qui est malgré tout au centre de critiques au Maroc à cause de son conflit avec Ziyech (Chelsea) et Mazraoui (Ajax). "De toute façon, il n’y a pas de petite équipe. Au Brésil en 2014, avec l’Algérie, on avait mené durant les trois quarts du match face à la Belgique. Mais avec le Maroc, a une équipe plus forte que l’Algérie 2014. Tout est possible, il faut y croire. Ce sont de grandes équipes avec des joueurs d’exception. Il faudra bien se préparer."

John Herdman, sélectionneur du Canada : "Le moment dont nous rêvions tous"

Nation hôte (avec le Mexique et les USA) du Mondial 2026, le Canada a accompli avec brio la mission de s’offrir une répétition générale au Qatar. Une première depuis 1986. "Ce sera une nouvelle occasion de montrer que nous sommes un nouveau Canada, se motive le sélectionneur John Herdman au micro de The Sports Network. C’est le moment dont nous rêvions tous, de voir le Canada sortir de l’un de ces pots. On va jouer sans peur, dans un tournoi de foot, tout est possible. Le but de cette Coupe du monde sera d’aller en profiter pour notre pays. Pour une fois, les gens pourront laisser leurs maillots de l’Italie ou de la Croatie dans le tiroir et porter le rouge et blanc du Canada pour savourer."