Ce lundi, le Milan a repris le pouvoir sur la Serie A. Et Ibrahimovic son trône. Grâce à un doublé, le Suédois de 39 ans a permis à l'AC Milan d'accrocher une belle victoire face à Cagliari et Radja Nainggolan. 


La treizième en dix-neuf journées de championnat. Seul petit bémol de la soirée, l'expulsion d'Alexis Saelemaekers. Rentré au jeu à la 66e, l'ancien feu-follet du RSCA s'est fait expulser... huit minutes plus tard sur deux cartons jaunes. Un premier avertissement pour une faute rugueuse à la 68e et une autre 6 minutes plus tard, à la 74, pour une faute d’anti-jeu. Un match qu'il devra oublier après avoir été sur la touche pendant plus d'un mois 

Après la rencontre, Pioli, le coach du Milan, n'a pas voulu trop accabler son joueur. "Le garçon grandit et il s'est excusé auprès de toute l'équipe" a-t-il commencé aux micros de Milan TV. Ensuite, il a également avoué que le néo-Diable devait prendre un peu de maturité dans ce genre de situation. "Il avait le cœur brisé. Je ne veux pas le défendre mais c'était deux cartons jaunes immérités. Il est vrai, cependant, qu'il doit être plus lucide et doit grandir de cette erreur. Il ne faut pas vous laisser prendre par la frénésie. Il a commis cette erreur à Naples également. Mais j'ai aimé son attitude après cela."

Ce second carton rouge en championnat n'occulte en rien sa belle histoire milanaise. En quasi un an, Alexis Saelemaekers a mis tout le monde d'accord. Arrivé pour 7 millions d'euros seulement, il est aujourd'hui évalué à 18 millions par le site de référence Transfermarkt. En revanche, il doit gommer encore ses petits problèmes d'excès d'enthousiasme. Cela fait autant son charme que son défaut. Depuis le début de sa carrière professionnelle, il s'agit déjà de sa quatrième carte rouge. Un bilan important pour un joueur de 21 ans.


Grâce à ces trois nouveaux points engrangés, les Rossoneri pointent seuls en tête avec de la Serie A avec trois unités d'avance sur l'Inter. Ce samedi, Ibra and co affrontent l'une des équipes en forme du moment avec l'Atalanta. Malgré des problèmes internes entre Papu Gomez et Giasperini, le club n'a plus perdu depuis fin novembre en Serie A ! Ce match se jouera donc sans celui que l'on surnomme la Salamandre (à cause de son nom imprononçable pour les italiens) qui sera suspendu pour cette rencontre. Cette semaine de repos lui permettra de bien analyser cette erreur pour tenter de revenir plus fort.