Diables Rouges Après des débuts poussifs, le Diable rouge a enfin débloqué son compteur buts sous son nouveau maillot.

Une course, un décalage, une frappe limpide: s'il a mis du temps à tomber, le premier but d'Eden Hazard en tant que Merengue vaut le détour ! Mais ce n'était que Salzbourg en face. Et tout ne fut pas rose dans le système à trois défenseurs proposé par Zinédine Zidane.

Il n'empêche, après quelques tentatives infructueuses d'imposer un 3-5-2, Zizou s'est peut-être (re)trouvé un duo d'attaque qui fonctionne, grâce au Diable et Karim Benzema. Surtout, le Belge a enfin trouvé le chemin des filets, lui qui avait beaucoup déçu lors de ses cinq premières rencontres sous le maillot blanc.


Forcément, la presse espagnole est revenue sur la prestation du Real, qui a rassuré après plusieurs matches poussifs (pour ne pas dire ratés). Au centre de l'attention des divers quotidiens, Eden Hazard, évidemment. 

"Il joue de mieux en mieux, mais il lui manque encore pas mal de choses pour atteindre un niveau optimal, à l'image de son équipe", explique Sport (un quotidien catalan, rappelons-le). "Le Belge était plus à l'aise sur le terrain, se faisant oublier dans ses mouvements entre les lignes", analyse de son côté AS"L'équipe était mieux placée au pressing et la connexion Hazard-Benzema est privilégiée."


Le média madrilène Marca s'enflamme carrément sur la maestria de la nouvelle recrue madrilène, soulignant son "génie" au moment d'évoquer son but. Nos confrères font également le parallèle entre le Brainois et le duo Gareth Bale-Cristiano Ronaldo, dont notre compatriote pourrait reprendre le rôle en contre-attaque. "Pour réussir dans cet exercice, il faut de bons relanceurs et des joueurs rapides. Il semble que ce soit à Hazard d'assumer ce rôle désormais. Il possède l'un des meilleurs alliés dont disposaient également le Gallois et le Portugais, à savoir Benzema, qui excelle quand il s'agit de glisser le ballon dans les espaces."


"Il sait qu'il n'est pas encore dans sa meilleure forme et qu'il a besoin de temps pour se préparer, car il se connaît bien, mais cela se passe de mieux en mieux", poursuit le quotidien. "À Salzbourg, on a commencé à distinguer ce dont il est capable." El Pais estime que le Diable "s'est libéré" en marquant ce premier pion après cinq rencontres sans but. "Le Belge est affûté et cela donne de l'air à Madrid, qui éprouve toujours des difficultés."

Côté télé, TVE salue également la performance d'Hazard. "Le milieu de terrain belge a montré la qualité et la profondeur dont il avait fait preuve à Chelsea", écrit le site internet de la télé publique espagnole, qui ajoute que l'homme qui valait 100 millions était le meilleur Merengue sur la pelouse autrichienne. 

L'"affaire" des sept kilos en trop est-elle oubliée ? Le temps était en tout cas plus aux louanges qu'aux critiques, ce matin, mais il reste à convaincre en compétition officielle. Première échance: le samedi 17 août, en Liga, face au Celta Vigo. Une première journée de championnat où Eden Hazard jouera... gros.