Comme à Kazan contre la Biélorussie le mois passé, Michy Batshuayi fut le seul Diable à ne pas s’agenouiller juste avant le coup d’envoi contre l’Italie, en soutien au mouvement Black Lives Matter.

Il soutient son ancien équipier à Crystal Palace Wilfried Zaha qui ne veut pas faire ce geste qu’il estime dégradant et insuffisant dans la lutte contre le racisme à travers le monde.