Christian Benteke n’avait plus marqué depuis avril 2019 en championnat. Il a retrouvé le chemin des buts face à Everton.

Qui a dit que Christian Benteke était fini ? L’ancien joueur du Standard et Genk a montré qu’il n’avait pas perdu son sens du but face aux Toffees. Bousculé tout au long du match par une défense d’Everton en forme, Christian Benteke a tout de même su se créer quelques occasions qui auraient pu aider Palace à remporter le match.

Mais la pièce est tombée du mauvais côté, et Christian Benteke, après son ouverture du score, a placé un ballon sur le poteau. Une minute après ce fait de match, Richarlison mettait le 2-1. Comme quoi… Tout va très vite et le football peut se montrer cruel par moments.


Physiquement OK

Le natif de Droixhe a failli enfiler le costume de héros à Goodison Park.

Pour sa sixième titularisation de la saison, le Liégeois a réussi à tenir une rencontre complète. Alors qu’il avait loupé plusieurs semaines à cause de pépins physiques, l’attaquant retrouve ses sensations. Il a bénéficié de 77 minutes la semaine dernière et de 90 minutes hier après-midi contre Everton. Le joueur des Eagles semble clairement revenir dans le coup.

Roy Hodgson, qui estimait "ne pas mériter" la défaite au vu de la performance de son groupe, a dû apprécier la performance individuelle de son buteur qui espère encore être décisif durant les semaines à venir.

Son Euro en danger ?

En se blessant et/ou en ne marquant pas davantage, Christian pourrait laisser passer sa chance et sa place dans le groupe des Diables rouges malgré l’estime et la confiance de Roberto Martinez.

L’attaquant le sait et est conscient de la situation. Mais le joueur de Palace a des ressources. Il l’a d’ailleurs prouvé à plusieurs moments durant sa carrière. "C’était le moment le plus difficile de ma carrière jusqu’à présent en Angleterre… J’étais donc très heureux de marquer pour mettre fin à cela. Ce but fait du bien. Mais nous n’avons pas gagné au final. Nous sommes donc tristes de ne pas avoir accroché quelque chose", a expliqué le principal intéressé à l’issue de la partie face aux Toffees.

Heureusement pour lui, Michy Batshuayi est dans la même situation. Il est encore temps de rectifier le tir...