Diables Rouges

Blessé lors du dernier entraînement avant le match d'ouverture de la Liga Celta Vigo - Real Madrid (1-3), Eden Hazard, qui a remplacé le Brésilien Casemiro à l'heure de jeu, aura dû attendre la 4e journée pour enfin effectuer ses grands débuts en Liga espagnole sous le maillot blanc mythique, samedi à 14h14 contre Levante (3-2).

Il ne lui a alors pas fallu cinq minutes pour affoler la défense adverse, et contraindre le gardien visiteur Aitor Fernandez à se détendre...

"Vous avec vu ça ?", interrogeait son entraîneur Zinédine Zidane après la rencontre. "Eden n'est pas prêt, il ne s'est entraîné que quatre fois avec l'équipe, mais on a déjà vu que quand il a le ballon, c'est un vrai tueur. Il est agressif, va toujours en vertical (dans la profondeur, NDLR). Il va nous faire du bien. Je vous promets que lorsque tout le monde sera bien physiquement et bien dans le rythme, on va faire mal."

Et à propos de Karim Benzema, auteur d'un doublé en quelques minutes, ses 151e et 152e buts en Liga, les 3e et 4e cette saison, de la tête à la 25e, et du pied gauche à la 31e: "cela fait longtemps qu'après chaque match, j'entends dire que c'est son meilleur. Il va falloir arrêter avec ça ! Ca veut dire que ça fait un moment qu'il fait des bons matches (sourire)..."


Eden Hazard heureux de ses débuts avec le Real: "Je voulais jouer ici depuis toujours"

Le nouveau transfuge des Madrilènes s'est exprimé à l'issue de la rencontre au micro de la chaîne RealMadrid TV. "Je voulais jouer ici depuis toujours, j'espère maintenant que ce sera le début de quelque chose de beau", a-t-il notamment raconté.

Absent des terrains depuis le début de saison suite à une blessure à la cuisse gauche, Eden Hazard a bénéficié de trente minutes face à Levante pour se montrer au public du stade Santiago Bernabeu. "Je suis très heureux d'être entré et d'avoir pu remporter le match. Lorsque vous revenez de blessure, c'est difficile de retrouver le rythme. Vous avez besoin de temps", a expliqué le nouveau protégé de Zinédine Zidane.

Auteur de quelques accélérations dont il a le secret, le Diable Rouge n'a pas encore été décisif avec ses nouvelles couleurs mais il sait aussi que des échéances importantes arrivent déjà. "Après deux matchs nuls, nous devions gagner à domicile. Le 3-2 peut-être un résultat un peu juste pour les fans, mais nous avons pris les points. Nous avons gagné, nous avons pris en confiance et nous avons maintenant deux matchs importants: le PSG et Séville. Nous sommes prêts pour la suite."

Le Real Madrid se déplace ce mercredi sur la pelouse du Paris Saint-Germain de Thomas Meunier en ouverture de la phase de poules de la Ligue des champions.