Les Diablotins, qui ont disputé tous leurs autres matches de qualification au stade Den Dreef à Louvain, sont déjà assurés de participer à cet Euro prévu en juin/juillet 2023 en Roumanie et en Géorgie, après leur partage 1-1 au Danemark le 29 mars dernier.

Pour leur dernier match de qualification contre l'Écosse, les U21 déménageront au Stayen à Saint-Trond. "Nous voulons faire de ce match une fête du football", a assuré Stan Niesen, le directeur commercial du STVV lors du point presse mercredi.

"Je suis très heureux de l'hospitalité de Saint-Trond", a confié Jacky Mathijssen, l'entraîneur des espoirs belges. "Pendant cette période de l'année, toutes les autres équipes professionnelles doivent consacrer beaucoup de travail et d'efforts à la réparation et à la préparation de leur terrain. Ici, ce n'est pas le cas, donc nous voulons en profiter aussi."

Les U21 s'entraîneront notamment le 4 juin devant le public que les organisateurs espèrent nombreux et familial comptant sur l'attrait suscité par les jeunes Diablotins. "On voit que ce groupe se forme lentement mais sûrement. On a du potentiel avec quelques garçons, comme Charles De Ketelaere, Jérémy Doku, Yari Verschaeren et Arthur Theate. Mais je suis sûr que d'autres vont venir encore, parce que sans cela nous n'aurions pas pu nous qualifier dès maintenant pour le niveau international" a ajouté Mathijssen.