Dans l'heure qui avait suivi le licenciement de Rafa Benitez, plusieurs médias anglais citaient déjà le nom de Roberto Martinez pour voler au secours d'Everton, qui végète en bas du classement de Premier League.

Dans un premier temps, le nom du coach espagnol, passé par Everton entre 2013 et 2016, n'était qu'en bas de la liste. Rooney, Lampard et Espirito Santo avaient plutôt la faveur des pronostics. Mais ce lundi matin, deux noms font la Une des médias britanniques: celui de Ronney, toujours, et celui de Roberto Martinez.

L'ex-attaquant, formé à Everton, où il était revenu lors de la saison 2017-2018, connaît très bien la maison et est le favori de plusieurs analystes anglais. D'autant plus qu'il fait du bon travail à Derby, avec huit victoires et onze nuls en 26 rencontres malgré un contexte difficile (le club a reçu une pénalité de 21 points en début de saison).

Mais selon le Daily Mirror, le "board" d'Everton lui préfère le sélectionneur des Diables rouges. "Roberto Martinez est le choix n°1 du conseil d'administration d'Everton pour remplacer Rafa Benitez" peut-on lire dans le journal anglais. "Le sélectionneur de la Belgique est toujours très apprécié puisqu'il a laissé un bon souvenir à Goodison. Nous avons appris que des contacts ont été établis avec la fédération belge dans le but de libérer Martinez."

Le Daily Mirror évoque même une indemnité de départ, qui reviendrait à la Fédération belge: 2,4 millions d'euros. "Si Martinez n'a jamais caché son envie de revenir en Premier League, rien ne prouve qu'il est prêt à le faire à seulement dix mois de la Coupe du monde", nuancent toutefois nos confrères.

Affaire à suivre...