Il fit part de ce sentiment au micro de la RTBF. "Je suis aux anges. Avant le tournoi, je voulais neuf points, et les différents blessés reprennent la compétition. Axel et Kevin n'ont pas joué les amicaux, Eden seulement 8 minutes. Le fait de les voir jouer 90 minutes pour Axel et Aden, et presque autant pour Kevin... C'est le moment parfait pour aller en 8e. Mais encore une fois, Castagne est blessé, il nous manque."

Mais le sélectionneur national était également satisfait de toute son équipe et pas uniquement les trois revenants. "On a appris beaucoup de leçons. La seule note négative, c'est le forfait jusqu'à la fin du tournoi de Timothy Castagne (blessé au visage, ndlr). On a joué trois matches très différents, trois styles différents, trois défis différents. J'ai apprécié l'attitude professionnelle des joueurs. En première mi-temps, on n'était pas loin (de marquer). Il faut féliciter la Finlande pour sa défense aussi. Nous avons fait la différence physiquement par la suite.", commentait-il.

"La chaleur nous a empêché de jouer à un haut tempo"

Roberto Martinez avait de nombreux motifs de satisfaction après la victoire 0-2 de la Belgique contre la Finlande pour la 3e journée du groupe B de l'Euro lundi à Saint-Pétersbourg.

"J'ai aimé la manière dont nous avons utilisé notre possession du ballon", a souligné Martinez au micro de la RTBF. "C'était un match où il était difficile de garder sa concentration mais les joueurs y sont parvenus, malgré la chaleur qui nous empêchait de jouer à un haut tempo. Je suis également satisfait de notre défense car nous n'avons pas été mis en difficulté." Le Catalan s'est également exprimé au sujet de Thomas Vermaelen, Axel Witsel, Eden Hazard et Kevin De Bruyne qui ont tous joué 90 minutes. "Thomas est un exemple pour le football belge. Ce qu'il fait à 35 ans, c'est incroyable. Le fait qu'Eden, Axel et Kevin ont joué 90 minutes est également un motif de satisfaction. Je n'oublie pas Leandro Trossard qui joué dans une position inhabituelle ou encore la première de Jérémy Doku. Christian Benteke, Michy Batshuayi et Hans Vanaken ont également pu fouler la pelouse et ce n'est que positif."'

"On va se renforcer comme équipe"

Avant d'évoquer les prochaines étapes de progression de son équipe. "Dans une équipe, si chaque joueur peut s'améliorer, alors l'équipe s'améliore également. Si chaque joueur a une compréhension claire de son rôle, si les automatismes progressent, on va se renforcer comme équipe. Maintenant, nous voulons peaufiner les performances individuelles pour renforcer nos performances collectives."