Bousculée en première période, et menée 0-1 après 12 minutes de jeu, l'équipe belge, qui évoluait pour la première fois, et à huis clos, sur la pelouse de Den Dreef, a montré un autre visage en seconde période, et a fini par l'emporter grâce à un doublé de Michy Batshuayi.

"On jouait contre une équipe du top, on savait qu'ils allaient exercer un pressing haut. Nous n'étions pas tout à fait nous-mêmes en première mi-temps mais on peut le comprendre, car on ne s'est entraîné ensemble que pendant deux jours. Mais on a souffert ensemble, en équipe, durant cette première période. En seconde période, il y a eu un désir de mieux jouer et on a livré un match intéressant", a indiqué Roberto Martinez après la rencontre.

C'est Michy Batshuayi qui a fait la différence, grâce à ses 20e et 21e buts sous la vareuse des Diables. "Michy a été très performant ce soir, même en dehors de ces deux buts", dit le sélectionneur fédéral. "Il a joué au niveau qu'on lui connaît en équipe nationale, il a toujours été un joueur qui apporte quelque chose".

Le sélectionneur fédéral a titularisé Dodi Lukebakio et lancé en seconde période Hannes Delcroix (à la 58e) et Charles De Ketelaere (90e), offrant une première cap à ces trois joueurs. "Dodi a grandi au cours du match", avance Martinez. "Il a montré de belles choses. J'ai aussi bien aaimé voir Hannes, qui doit sa sélection à ses bonnes prestations avec les Espoirs. C'est une réelle satisfaction. Thomas Foket n'est pas un nouveau, mais vu la manière dont il est revenu après ses problèmes cardiaques, c'est un exemple pour tous les jeunes joueurs".

Pour Sebastiaan Bornauw, il s'agissait d'une 2e cap, après ses débuts le mois passés face à la Côte d'Ivoire. Le défenseur de Cologne n'a pas passé une grande soirée, lui qui a mal négocié le ballon qui a amené le 0-1 après 12 minutes de jeu. "Le football est un sport fait d'erreurs", dit le coach des Diables. "Il ne faut pas juger les joueurs sur leurs erreurs, car tout le monde en fait. C'était un match difficile pour les défenseurs centraux car ils n'ont jamais joué ensemble".

Ce match face à la Suisse était le dernier match amical de l'année pour les Diables Rouges, qui vont désormais recevoir coup sur coup l'Angleterre et le Danemark les 15 et 18 novembre lors des deux dernières journées de la Ligue des Nations, également à huis clos à Louvain.

En tête de son groupe avec 9 points, 2 de plus que ses deux prochains adversaires, les Diables sont bien placés pour se hisser dans le Final Four de la Ligue des Nations.

"Nous avons eu les occasions pour gagner", estime le sélectionneur suisse

Battue par la Belgique, la Suisse attend toujours sa première victoire en 2020. "Bien sûr que c'est une situation frustrante", a déclaré le sélectionneur suisse Vladimir Petkovic.

"Nous avons eu beaucoup d'occasions, plus qu'il n'en faut pour gagner", avance Petkovic. "C'etait 0-1 à la mi-temps mais notre avantage aurait pu être plus important encore. Nous méritons plus, cela fait mal de perdre ainsi. Mais il faut se regarder dans le miroir. Nous avons fait des fautes et nous n'avons pas assez marqué. Il y a eu beaucoup de changements en 2e mi-temps et la Belgique est revenue dans le match".