Le sélectionneur des Diables rouges, Roberto Martinez a donné une interview à nos confrères de la RTBF. Dans celle-ci, l'Espagnol explique qu'il compte utiliser les matchs amicaux de mois de mars prochain pour préparer petit à petit la future génération des Diables : "Le rassemblement de mars s'inscrit dans un projet un long terme que nous avons lancé il y a deux ans maintenant. Nous voulons développer les joueurs, pas pour 2022 mais pour le Mondial 2026, c'est-à-dire les joueurs nés entre 1997 et 2008", a expliqué le coach national.

On le savait déjà, aucun des cadres ne sera appelé lors de ce rassemblement en mars lors duquel les Diables joueront plusieurs matchs amicaux. Pour Martinez, ce sera l'occasion de voir certains jeunes endosser davantage de responsabilités : "Ce sera très important de donner des rôles importants à ces joueurs. Pour un jeune, c'est très différent de devoir s'asseoir à côté d'un joueur avec plus de 100 sélections en équipe nationale puisque tu ne dois faire que les suivre et montrer tes qualités sur le terrain. Là, ils devront faire preuve de leadership et prendre leurs responsabilités pour remporter les matchs", a expliqué Martinez, "c'est pourquoi le rassemblement de mars sera très important. Nous allons donc sélectionner exclusivement des joueurs avec moins de 50 sélections. Ils vont devoir se sortir eux-mêmes des situations compliquées pour remporter les matchs. Ils ont l'habitude en club mais ce n'est pas la même chose en équipe nationale."

Pour le sélectionneur des Diables, le rassemblement de mars constitue le meilleur moment pour reprendre ces jeunes joueurs. Et ce pour deux raisons : "Premièrement, parce qu'entre juin et septembre, nous aurons 6 matchs de Ligue des Nations à disputer à un haut niveau et que c'est à cette période que je veux reprendre les joueurs qui auront le mieux performé avec les cadres habituels. C'est à ce moment-là que je finaliserai ma sélection pour le Mondial au Qatar."

Et deuxièmement, avant la Coupe du monde 2018, en mars, nous avions pris l'initiative de préserver les joueurs cadres en ne disputant qu'un seul match amical. Nous voulions leur donner un peu de repos. Lors du match de la 3e place contre les Anglais nous paraissions beaucoup plus frais", a conclu Martinez qui semble donc avoir déjà un plan solide dans sa tête pour la préparation au Mondial 2022.