C'est officiel: les Diables affronteront la France en demi-finale de Nations League. En conférence de presse, Roberto Martinez est revenu sur ce tirage. "Il n'y avait pas beaucoup d'options et le nom des adversaires potentiels en disait long sur la qualité de cette compétition" a-t-il commencé. Il s'est ensuite attardé sur son futur adversaire. "On va affronter la France, une équipe qui, comme nous, s'est beaucoup améliorée depuis notre dernier affrontement en 2018 au Mondial. Les deux équipes sont plus fortes qu'il y a deux ans. On a partagé de bons souvenirs et nous allons désormais écrire une nouvelle histoire."

Difficile pour l'Espagnol de ne pas revenir sur cette demi-finale perdue à Saint-Pétersbourg il y a deux ans. "En 2018, c'était un match serré qui s'est joué sur des détails. Nous n'avons pas marqué nos occasions et la France a été excellente défensivement. Nous avons manqué de fraîcheur ce jour-là. Mais il faut donner du crédit à la France pour la manière dont elle joue depuis plusieurs années et sa finale perdue durant l'Euro 2016."

Pour Martinez, il n'est pas question de parler d'un match-revanche: "Je ne crois pas aux revanches en football. Chaque match a sa propre histoire. Ce sera un match complètement différent de la demi-finale de 2018. Et on a d'abord une autre histoire à écrire, en mars avec les qualifications pour le Mondial 2022, puis en juin avec l'Euro."

Effectivement, avant ce Final 4 de la Ligue des Nations en octobre 2021, l'Euro devra se disputer. Une compétition que les deux équipes aborderont comme favorites. "Rencontrer la France à l'Euro voudrait dire que nous avons passé la phase de groupe et que nous les affronterons durant la très excitante phase à élimination directe. Ce serait bon signe. Car je pense que la France répondra présente à l'Euro."

En plus d'un collectif bien huilé, les Bleus peuvent compter sur plusieurs joueurs de classe mondiale. A commencer par un certain Kilian Mbappé. Le sélectionneur national s'est permis de le comparer avec Eden Hazard qui connait un coup de moins bien au Real Madrid. "Ils sont comparables dans leur qualité à changer un match en une action mais ce sont deux joueurs aux caractéristiques différentes. Eden a déjà prouvé au haut niveau durant plusieurs années. Mais ces derniers mois, il a joué de malchance. Entre ses blessures et le Covid, 2020 a été compliqué pour lui. On espère le revoir rapidement prendre du plaisir sur un terrain."

Du plaisir, on espère que le public belge pourra en prendre... dans les tribunes le 7 octobre 2021 à Turin. Un souhait partagé par Roberto Martinez. "Nous espérons que les supporters pourront être présents à Turin pour nous encourager."