Entre deux questions sur Cristiano Ronaldo et le Portugal, l'attaquant des Diables rouges a aussi évoqué son but annulé pour un hors-jeu très discutable face à la Finlande. Selon l'attaquant de l'Inter Milan, il n'y avait aucune raison valable de lui retirer son but.

"Si j'avais chaussé du 45 et pas du 48,5, mon but n'aurait pas été annulé", a-t-il concédé. "Big Rom" a toutefois assuré que cette histoire ne l'a pas perturbé. "Je savais que je marquerais ensuite". De fait, seize minutes plus tard, il faisait trembler les filets finlandais pour inscrire son troisième but de l'Euro.