Romelu Lukaku est prêt à effectuer la saison prochaine une nouvelle marche en avant dans sa carrière, a confié l'intéressé samedi à l'issue de l'entraînement des Diables Rouges à Bruxelles. 

Le buteur d'Everton a trouvé le but à 18 reprises cette saison en Premier League. Plusieurs grands clubs européens seraient prêts à s'offrir les services de l'ancien attaquant d'Anderlecht et Chelsea.

"Je vais avoir 23 ans cet été. Il est temps de regarder vers l'avant. A Chelsea, je n'étais pas prêt pour le gros boulot. Là, nous sommes trois ans plus tard et j'ai pas mal avancé. Je dois encore effectuer les progrès nécessaires mais je suis prêt pour un grand club", a confié Lukaku qui a beaucoup discuté avec les anciens attaquants Ian Wright et Thierry Henry. "Ils m'ont dit que parfois j'étais trop introverti sur la pelouse. Je dois me montrer davantage, demander le ballon, continuer d'essayer et me faire valoir. Ce que je fais maintenant."

A l'inverse de ce qui se passe à Everton, où les Toffees jouent en fonction de leur buteur, chez les Diables, Lukaku a davantage de difficultés. "J'ai eu une discussion avec le coach fédéral sur le système de jeu. Ce qui a été dit reste de la cuisine interne. Je suis là depuis des années mais tu ne peux dire quelque chose que quand tu t'es mis toi-même en position et j'ai quand même montré quelque chose cette année. Je ne veux pas rentrer fâché ou frustré dans mon club. Targetman ou vrai attaquant? Je peux jouer les deux postes et trouver un moyen de marquer. L'entraîneur a ses idées et les joueurs sont là pour les réaliser. Je sais ce que je peux faire, être un attaquant et marquer. C'est là-dessus que je dois rendre des comptes."

"Les attaquants veulent toujours marquer", a répondu plus tard Wilmots. "Mais cinq ou six joueurs sont capables de marquer et ainsi le danger vient de tous les côtés. Tous mes attaquants en équipe nationale sont encore jeunes. D'ci cinq ans ils seront au top."


Petites douleurs pour Mertens, Carrasco et Dembélé

Les Diables rouges continuent à connaître des problèmes physiques à trois jours de leur match amical contre le Portugal, mardi soir à Leiria.

A l'issue de la session (à huis clos) d'entraînement, samedi matin au stade Roi Baudouin de Bruxelles, Marc Wilmots a annoncé que Yannick Carrasco ne s'est pas entraîné, que Dries Mertens a dû arrêter l'entraînement et que Mousa Dembélé a joué avec une douleur.

Carrasco - qui a subi une infiltrtaion vendredi - souffrait encore trop de sa cheville et a suivi un entraînement en salle. Mertens s'est lui fait mal à la cheville et a quitté l'entraînement. Dembélé a repris l'entraînement après une journée de repos. Il continue à se plaindre de sa cheville.

Wilmots a déjà enregistré les forfaits de Vincent Kompany, Kevin De Bruyne, Eden Hazard, Jan Vertonghen, Divock Origi et Christian Benteke.

"Il y a dans ma sélection pas mal de joueurs qui ont des petites douleurs, mais heureusement nous ne jouons qu'un match amical durant cette période", a précisé le sélectionneur national.

Thorgan Hazard s'est échauffé samedi et a ensuite effectué un entraînement individuel. "Il a moins mal à son mollet, il est possible qu'il soit complètement rétabli mardi."

Les Diables Rouges ont reçu l'après-midi de libre et se retrouveront samedi soir dans l'hôtel des joueurs. Il s'entraîneront encore dimanche matin au stade Roi Baudouin. Ils s'envoleront ensuite pour le Portugal.