Diables Rouges Au tour de Romelu Lukaku de s'exprimer face aux caméras de la RTBF en cette fin d'année. L'attaquant des Diables rouges et de Manchester United est revenu pour le média public sur une année mouvementée, et en particulier sur la Coupe du monde qui l'a vu inscrire quatre buts.

" Ces dernières années, Eden Hazard et moi, on a pris un rôle important dans l’équipe. Lui avec ses passes et ses buts et moi avec les buts. Depuis deux ou trois ans, on a trouvé la manière de bien fonctionner ensemble et c’est tout bénéfice pour l’équipe ", commente Big Rom'. " Moi, je voulais gagner la Coupe du Monde mais si sur le plan individuel il y avait possibilité d’avoir un bonus , je l'aurais pris", poursuit-il en évoquant le titre de meilleur buteur de la compétition. Satisfait de son tournoi d'un point de vue personnel, il l'affirme: "Dans le tournoi, j'ai été un des meilleurs attaquants. C’est sûr. Contre la France, c’est le seul match où j’aurais pu faire mieux ".

Enfin, impossible d'aborder la compétition des Diables sans parler de la demi-finale perdue contre la France. Et Lukaku a une idée précise de ce qui aurait dû être fait pour sortir vainqueur de cette rencontre. " A mon avis, on aurait dû évoluer avec notre système habituel à trois derrière (3-4-3). On ne trouvait pas d’espace dans le système dans lequel on a joué", explique-t-il, avant d'avouer avoir mal vécu ce revers. " J’avais la haine au coup de sifflet final. Tu perds en demi-finale dans le match de ta vie et tu perds contre la France qui ne méritait pas de passer. Les Bleus sont finalement champions du monde, félicitations à eux. Quand je perds, j’ai la rage et la haine. C’était le moment pour notre génération d’aller en finale".