Dans une interview exclusive pour CNN, Romelu Lukaku est monté au créneau. Car, selon le Diable rouge, la situation actuelle par rapport aux réseaux sociaux n'est plus vivable. "Je dois me battre", a commencé le meilleur buteur de l'histoire en Belgique. "Parce que je ne me bats pas seulement pour moi. Je me bats pour mon fils, pour mes futurs enfants, pour mon frère, pour tous les autres joueurs et leurs enfants. Vous savez, je me bats pour tout le monde."

Dans cet entretien, l'attaquant de Chelsea a exhorté les PDG des sociétés de médias sociaux à s'asseoir avec les stars de la Premier League pour tenter de mettre fin aux abus dont les footballeurs sont victimes sur la toile. Depuis plusieurs mois, ces plateformes, comme Facebook ou Twitter, ont tenté de mettre en place certains mécanismes pour contrer ces abus. Mais les sportifs, que ce soient pour les hommes ou les femmes, sont encore trop souvent victimes d'insultes racistes, sexistes ou homophobes.

Pour contrer ce phénomène, Big Rom' veut réunir tout le monde: "Les capitaines de chaque équipe, et quatre ou cinq joueurs, comme les grandes personnalités de chaque club, devraient avoir une réunion avec les PDG d’Instagram ainsi que les chefs de la FA et de la PFA. Nous devrions simplement nous asseoir autour de la table et avoir une grande réunion à ce sujet", explique-t-il. "Nous devons aborder ces sujets. Pour protéger les joueurs, mais aussi les fans et les plus jeunes qui veulent devenir des footballeurs professionnels."