Pour Gracenote, l'Angleterre reste la grande favorite avec 26,5% de chance de victoire grâce à leur partie de tableau plus ouverte et leur avantage du terrain. L'Ukraine, l'adversaire des Three Lions en quarts, a elle seulement 3,9% de chance de s'offrir le sacre continental.

La Belgique voit elle ses chances passer de 15 à 24% après sa victoire contre le Portugal en huitièmes de finale. L'Italie, adversaire des Diables vendredi à Munich, a 12,5% de chance de victoires tout comme l'Espagne. Suivent le Danemark (10,3%), la Suisse (5,6%), la Tchéquie (4,6%) et l'Ukraine.

La finale la plus probable est un duel entre la Belgique et l'Angleterre (18,6%) devant une finale Espagne-Angleterre (11,8%) et Italie-Angleterre (11 %). Une finale entre la Belgique et le Danemark a 9,9% de chance de se produire devant Belgique-Tchéquie (5,5%) et Belgique-Ukraine (5,1%). La finale la moins probable est Suisse-Ukraine (1,6%).