Roberto Martinez s'est montré rassurant à l'égard de De Bruyne et Hazard, ce lundi en conférence de presse: "Il n’y a pas de dommages structurels majeurs. Ça veut dire que leur tournoi n’est pas fini. Mais on devra voir dans 24 heures comment leur corps va réagir, car le match contre l’Italie est vendredi, c’est le seul problème. Actuellement, je dirais que c'est du 50-50 concernant leurs chances d'être prêts vendredi. Ils vont travailler avec le groupe toute la semaine et on évaluera la situation au jour le jour".

Roberto Martinez a également confirmé la blessure de Simon Mignolet, qui a quitté le groupe ce lundi et sera remplacé par Tomas Kaminski: "Tomas arrivera demain et suivra le protocole Covid avant d'intégrer notre bulle."

Concernant l'arbitrage de Felix Brych, Martinez a assuré qu'il ne s'en était pas plaint à l'UEFA: "M. Brych est un arbitre très expérimenté. Il a fait des erreurs, comme cette jaune oubliée sur le tirage de maillot qui aurait finalement changé tout le match. Mais cela fait aussi partie du football. On ne peut pas perdre de l'énergie sur les choses qu'on ne peut pas contrôler."

Enfin, le sélectionneur a réaffirmé son envie de voir des Diables rouges dominants: "Plusieurs facteurs peuvent expliquer la façon dont le Portugal nous a dominés hier, en deuxième période. Et on ne peut pas gagner tous nos matches sans souffrir. Mais évidemment l'idée n'est pas d'abandonner le ballon à l'Italie vendredi pour jouer la contre-attaque durant tout le match. On sait qu'on peut progresser sur certains points et on va travailler là-dessus toute la semaine."


Vermaelen: "J'ai travaillé très dur pour être prêt"

Très impressionnant ce dimanche soir, Thomas Vermaelen a répondu aux questions des journalistes, ce lundi. L'occasion de revenir sur la qualification acquise au courage, face au Portugal: "C'était un match très intense pour tout le monde. C'était aussi beaucoup d'émotions. Il faut maintenant récupérer, surtout qu'on est rentré en Belgique au milieu de la nuit. Oui, il y a eu des doutes me concernant mais comme je l'avais déjà dit, j'ai fait de mon mieux pour être prêt. Et moi comme l'ensemble de l'équipe avons prouvé hier qu'on était prêt pour un gros match, même si ce n'était pas notre meilleure prestation au niveau du jeu."

Le défenseur a également plaidé sa cause: "Il y a des critiques sur le championnat japonais mais croyez-moi, on y trouve un bon niveau physique. Et personnellement, j'ai travaillé très dur pour être prêt pour ce tournoi. Maintenant, je suis là pour aller chercher un titre de champion d'Europe. C'est d'ailleurs l'ambition de toute l'équipe."


Revivez la conférence de presse: