Le gardien des Diables rouges espère fortement reprendre le championnat pour prouver à tout le monde que le Real mérite de remporter la Liga.

Ce lundi, le Real Madrid reprenait les entraînements avec Thibaut Courtois et Eden Hazard. Malgré ce retour tant attendu, on ne sait toujours pas ce qu'il adviendra de la Liga. Dans une interview pour AS, le grand patron du football espagnol a pris la parole à propos d'un éventuel retour ce lundi également. Et sa position est assez claire: "Je voudrais que ce soit le 12 juin. Ça dépendra des rebondissements du (corona)virus... La première et la deuxième division se termineraient en même temps. Il y aura du football tous les jours pendant 35 jours."

Cette déclaration devrait ravir un certain Thibaut Courtois. La semaine dernière, le portier avait déjà allumé le grand rival du FC Barcelone ce qui avait eu le don d'énerver fortement la presse pro catalane avec la cinglante une du qotidien Sport: "Pourquoi tu ne te tais pas?"

Ce mardi, la Pieuvre en a remis une couche. Dans un long entretien pour la RTVE, il est revenu sur la suite de la saison. "Une ligue se joue à fond. Soit il y a un champion après avoir tout joué, soit vous ne pouvez pas, ce ne serait pas juste." commence-t-il. "À aucun moment je n'ai dit que Madrid devait être proclamé champion si la Liga était arrêtée. Nous sommes dans un meilleur moment, bien que nous ayons perdu contre le Betis, pour gagner cette Ligue. Je peux penser que nous sommes plus forts que le Barça même si nous avons deux points de retard. Et si les onze matchs qui restent sont joués, j'ai confiance en mon équipe et je pense que nous pouvons gagner la Liga."

Courtois est confiant pour la fin de saison

On l'a bien compris, l'ancien portier de Chelsea veut en découdre avec le Barça pour soulever sa deuxième Liga de sa carrière après celle obtenue avec l'Atletico Madrid en 2014. Un titre qui échappe au Real depuis trois ans au profit de son éternel rival. Le Diable rouge annonce la couleur, le club ne lâchera rien. "Nous sommes Madrid et nous nous battons toujours pour tout. On se sent très bien, il y a l'équipe complète, toute récupérée... J'ai confiance en mon équipe et je l'aurai toujours, jusqu'au dernier match que je joue avec le Real Madrid. Ce sera différent : sans public, avec des règles... Mais nous allons nous battre."

Si le championnat devait reprendre, les matchs se joueraient plus que probablement à huis clos. Une perspective qui ne l'inquiète pas outre mesure. "Nous, les footballeurs, nous voulons jouer dans des stades pleins d'ambiance, de chants et d'adrénaline. Bien sûr que nous le voulons, mais nous savons que ce n'est pas possible et que cela va durer un certain temps. Ce que nous devrons faire, c'est changer la normalité jour après jour." Avant ensuite de conclure avec conviction: "Il est important que le virus disparaisse."