"Il fallait bien défendre collectivement. J’ai eu de la chance avec la transversale (NdlR : sur la frappe de Moriba en toute fin de match)." La météo ne lui a certainement pas facilité la tâche. "Un peu de pluie, ça ne change rien. Mais là, il y en avait énormément : mes bras et mes mains étaient gelés. J’ai essayé de bouger constamment et puis il y a eu l’adrénaline." Il regrette le but encaissé d’autant plus que le Real s’attendait à ce genre d’actions. "Leur but vient d’un centre. Nous savons qu’Alba est dangereux et nous l’avons étudié sur les vidéos. À d’autres moments, j’étais capable d’anticiper et éviter le danger."