Remonté à l'interview d'après-match face à la France, le gardien avait alors qualifié le match pour la troisième place de "rencontre amicale".

Loin de revenir sur ses propos à chaud, le gardien du Real Madrid en a remis une couche au micro de Sky Sports, une fois la Ligue des nations clôturée par une quatrième place pour les Diables. "Nous devons être honnêtes. Nous avons juste joué car cela rapporte de l'argent supplémentaire à l'UEFA. Cela leur offre un match de plus à la télé. Pour nous, il s'agissait d'un bon test car c'était contre l'Italie, et vice versa. Mais regardez à quel point les deux équipes ont fait tourner. Cela n'aurait pas été le cas si ça avait été une finale".

L'ancien portier de Chelsea estime que les saisons sont trop chargées. "Nous devrons à nouveau jouer la Ligue des nations en juin avant la Coupe du monde en novembre. On va se blesser mais personne ne se soucie de nous. Nous n'aurons que trois semaines de vacances, ce qui n'est pas suffisant pour les footballeurs de haut niveau. Si nous restons silencieux, rien ne changera. C'est toujours comme ça".

Le Limbourgeois souligne enfin l'importance de l'argent dans le monde du ballon rond. "Ils ne se soucient pas des joueurs, seul l'argent compte. C'est vraiment triste. En plus, ils veulent organiser une Coupe du monde ou un Euro tous les deux ans. Quand pouvons-nous nous reposer ? Finalement, tous les meilleurs joueurs vont finir par se blesser. Nous ne sommes pas des robots".