Thierry Witsel s'est confié à nos confrères du Laatste Nieuws et de VTM: "Il ne fait pas de l'Euro un objectif. Ce n'est pas dans sa tête. Sa rééducation est la seule priorité" affirme-t-il. "S'il se met l'Euro en tête, il risque de brûler les étapes..." explique celui qui voit son fils garder le moral: "Il a une hâte, c'est de pouvoir commencer sa rééducation. Mais moralement, il va bien car il est ici à Liège avec sa petite famille et cet apport joue un rôle super important."