Thomas Meunier en sourit. 

"Plus que de revenir à Anderlecht, je suis impatient de revenir en Belgique", s’amuse le défenseur qui a jeté un œil au match d’Anderlecht contre le Standard. "Mais je ne vais pas jouer l’espion, il y a un staff pour", prévient-il. "Un nouveau coach peut créer quelque chose. Il peut vraiment apporter quelque chose. Mais même en état de grâce, jouer le PSG, ce n’est pas évident. Il faudra être très prudent. C’est sûr que ce n’est pas la meilleure période d’Anderlecht. J’ai rarement connu Anderlecht aussi faible. Mais Vanhaezebrouck a des qualités qu’il peut apporter."

En tentant d’imposer son jeu aux Parisiens ? "Je ne dis pas qu’ils vont dominer tout le match, loin de là. À domicile, il ne faut juste pas avoir peur de jouer. C’est la seule chose qu’ils ont à faire. Si tu t’enfermes à jouer défensif, que ton ambition, c’est juste ne pas prendre cinq buts, c’est foutu si tu prends un but dans le premier quart d’heure. Que les joueurs prennent du plaisir, qu’ils jouent, ils auront des possibilités", conclut le Diable.