Fraîchement devenu joueur de Dortmund, l’international belge, qui souhaitait disputer le reste de Ligue des champions avec le PSG, est notamment revenu sur son différend avec Leonardo. "Le fait de ne pas avoir trouvé d’accord entre Paris et Dortmund ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu’il n’y a déjà pas eu d’accord entre les clubs. Donc il n’y a même pas eu de proposition. La 1re étape, c’était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c’est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c’est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée… Ce n’était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j’ai bien compris qu’il n’y avait pas vraiment d’envie de vouloir me prolonger à Paris. Ça a été clair comme de l’eau de roche", a déclaré le latéral droit des Diables rouges.

Meunier a même reçu une lettre qui stipulait qu’il n’était plus le bienvenu au club. "Mon agent m’a téléphoné en me disant qu’il avait reçu un mail de Paris. C’était assez lâche et c’est moi qui ai dû prendre contact avec Leonardo après pour comprendre la situation. Je reçois la lettre le dimanche, le lundi j’ai des tests physiques. Je tombe le cul par terre… et je me dis c’est quoi ça ? Il me dit ‘non tu n’es plus le bienvenu au club. Je t’interdis de fréquenter les autres joueurs, je ne veux pas que tu leur mettes des idées en tête’. Il ne voulait tout simplement pas que je donne la vraie version", a confié le Gaumais.