Malgré une saison canon avec Chelsea, le Diable rouge reste un cran en-dessous de l'implacable duo Messi-Ronaldo.

Des dribbles, des coups-francs provoqués, des buts venus d'ailleurs, du fun: cette saison, Eden Hazard est transfiguré. Au point que son ambition d'atteindre le niveau des meilleurs joueurs de la planète apparaît à nouveau possible, lui qui sortait d'une saison 2015-2016 calamiteuse.

Suffisant pour rejoindre les Lionel Messi et autre Cristiano Ronaldo ? C'est une autre histoire, de l'avis même de son frère Thorgan. L'attaquant du Borussia Mönchengladbach estime qu'à vingt-six ans, son frangin va devoir encore un peu patienter avant de pouvoir devenir l'égal de CR7 et La Pulga. "Ronaldo et Messi sont deux joueurs exceptionnels", explique-t-il à Goal.com. "Ils sont très forts, donc il devra sûrement attendre encore un peu, qu'ils arrêtent ou qu'ils soient trop vieux."



L'efficacité, c'est sans doute là où le bât blesse le plus pour Eden. Malgré dix buts et quatre passes dé', le Belge n'a été décisif qu'une fois toutes les 142 minutes. Du côté de Ronaldo, qui a inscrit vingt buts et délivré sept assists, on l'est une fois toutes les 82 minutes. Pour Messi, c'est une fois toutes les heures, avec déjà trente-et-un buts (!) marqués et douze assists distillés. Si on regarde un peu plus loin, on constate que d'autres joueurs présentent un bilan chiffré supérieur à celui de l'avant de Chelsea.

Mais résumer l'apport du Brainois à ces stats est réducteur. La preuve, Ronaldo n'est que le huitième joueur le plus décisif des cinq grands championnat européens, mais n'en reste pas moins l'un des deux meilleurs joueurs du monde. Et ni Robert Lewandowski, ni Neymar ne fait même pas partie du top 10. De là à dire que le Polonais et le Brésilien ne font pas partie du gratin... 

L'implication d'Hazard dans le jeu, ainsi que ses incessantes provocations servent également le squad d'Antonio Conte. "Il a trouvé une nouvelle façon de l'utiliser, un peu comme il y a deux ans lorsque Chelsea avait été champion", explique encore Thorgan. "Eden avait peut-être besoin de changer de position, de modifier quelque chose dans son jeu, et Conte a trouvé la solution pour qu'il soit dans les meilleures dispositions. Bravo Conte !"



Mais si pour le moment, le quatuor de Liga (Messi, Ronaldo, Suarez et Neymar) semble intouchable, pas question pour Thorgan de bouder son plaisir de voir son frère retrouver son statut de petite perle de la Premier League. "Pour moi, il est déjà l'un des meilleurs du monde", dit-il. "Je veux le voir passer troisième très bientôt et je pense qu'il le fera au vu de son bon travail. Beaucoup de gens, quand ils voient jouer Eden, disent 'Wow quel joueur !' Je l'ai vu jouer contre Everton et j'ai adoré le voir jouer comme ça. C'est un joueur fantastique et le foot c'est toute sa vie." Et Ballon d'Or ou pas, la vie est belle, pour l'aîné des Hazard, en ce moment...