Timothy Castagne sera-t-il titulaire face à la Russie ? C'est son ambition légitime. La balance semble pencher en sa faveur, ces dernières heures, mais le joueur n'est pas stressé pour autant, comme il nous l'a confié dans un entretien exclusif à quelques heures de son entrée dans le tournoi.


Vous avez déclaré vouloir être titulaire mais n’est-ce pas stressant pour vous d’entamer un tournoi avec la pression de ce rôle ?

"Les gens qui me connaissent savent que je suis ambitieux mais que je suis avant tout un homme d’équipe. Si je veux être sur la pelouse, c’est pour atteindre un objectif collectif. Alors, oui, c’est sûr que c’est stressant car c’est nouveau, mais je construis cela depuis des années. J’ai bossé pour y arriver et ça crée une pression. Mais rassurez-vous, je n’aurai en tout cas pas de problème pour dormir avant un match."

Vos ambitions et le fait que le rapport de force penche désormais en votre faveur, cela a-t-il changé votre relation avec Thomas Meunier ?

"On s’entend toujours bien. Comme avant. On parle toujours à deux. Je passe désormais plus de temps avec Dennis Praet. J’ai noué une relation forte avec lui à Leicester mais ce n’est pas pour autant que je m’entends moins bien avec Thomas. Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de mauvaise ambiance entre nous (rires)."


>> Découvrez l'interview complète de Timothy Castagne <<