C’est un jeu auquel nous sommes nombreux à jouer ces dernières heures : regarder les chapeaux du tirage au sort du Mondial 2022 et essayer de déterminer quel serait notre groupe préféré. On a décidé d’y jouer aussi.

Le tirage le plus difficile : Allemagne, Sénégal, Canada. Dans le chapeau 2, l’Allemagne et les Pays-Bas sont les équipes à éviter. Mais les Allemands semblent un cran au dessus. Dans le chapeau 3, le Sénégal, vainqueur de la Can, fait office d’épouvantail avec sa star, Sadio Mané. Et le Canada ne doit pas être pris à la légère dans le chapeau 4.

Le tirage le plus abordable : Croatie, Tunisie, Arabie Saoudite. Même si la Croatie a été finaliste du dernier Mondial, elle est sur le déclin depuis lors et s’érige comme la nation la moins impressionnante du deuxième chapeau. La Tunisie et l’Arabie Saoudite sont également des nations les plus abordables dans les chapeaux 3 et 4.

Le tirage le plus familier : États-Unis, Japon, pays de Galles. La Belgique pourrait se retrouver dans un groupe composé d’adversaires habituels, comme les États-Unis (remember les prolongations de 2014), le Japon (2002 et la remontada de 2018, bordel) et le pays de Galles, si souvent rencontré ces dernières années (Euro et Ligue des nations). Mais les équipiers de Gareth Bale doivent encore se qualifier.

Le tirage le plus inédit : Uruguay, Iran, Ghana. Les Diables n’ont affronté l’Uruguay qu’à trois reprises (la dernière fois lors du Mondial 90) et n’ont jamais joué face à l’Iran ou au Ghana.

© IPM Graphics