Si on n'avait pas vu Eden Hazard durant neuf minutes contre l'Inter Milan en Ligue des Champions, on aurait peut-être pu oublier qu'il faisait partie de l'effectif du Real Madrid.

Lors de la récente victoire du Real contre l'Altético, le Brainois est, une nouvelle fois, resté sur le banc durant toute la rencontre. C'est la troisième fois de suite que Carlo Ancelotti ne fait pas appel au joueur belge en Liga et qu'il le laisse sur le côté durant 90 minutes.

De fait, Eden n'a plus disputé la moindre minute en championnat depuis cinq rencontres. C'était le 6 novembre, soit plus d'un mois. Ce jour-là, contre Vallecano, il n'avait eu droit qu'à 7 minutes de jeu. C'était deux de plus que lors de la rencontre précédente contre Elche. Entre-temps, il a loupé deux matches pour cause de maladie et durant les trois autres, son entraineur n'a pas fait appel à lui.

Si on veut retrouver une trace d'Eden Hazard dans le onze de base, il faut remonter au... 19 septembre lors de la victoire contre Valence.

Pas de but cette saison

Depuis le début de la saison, Eden Hazard a passé l'intégralité de la rencontre sur le banc à sept reprises (cinq fois en championnat et deux fois en Ligue des Champions). Lorsqu'il commençait les rencontres, il ne les terminait pas. En 424 minutes, il n'a délivré qu'une passe décisive. C'était le 14 août contre Alavès lors de la première journée de championnat... Depuis lors, il n'a plus été décisif pour ses couleurs.

Il faut dire qu'avec un capital confiance et un temps de jeu si maigres, c'est difficile de faire des montées tonitruantes. Les autres ailiers du noyau madrilène comme Lucas Vazquez ou Rodrygo lui sont préférés lorsqu'il faut faire souffler Asensio et Vinicius Junior.

Mais force est de constater que le Real Madrid n'a pas besoin de lui puisqu'il ne cesse de gagner. Avec la récente victoire lors du derby madrilène, les Merengues restent sur une très belle série de dix succès toutes compétitions confondues et de 25 points glanés sur 27 possibles en championnat. Et un certain Vinicius Junior, concurrent direct du Diable, marche sur l'eau et donne entièrement raison aux choix d'Ancelotti.

Une chose est sûre, la situation d'Eden Hazard au Real devient de plus en plus problématique. Lui qui voulait rester en capitale espagnole pour monter l'étendue de ses capacités après deux saisons compliquées par des blessures à répétition devra peut-être revoir sa position s'il veut rapidement refouler les pelouses et revenir à son meilleur niveau. Car ce Carlo Ancelotti-là n'a pas l'air de vouloir lui donner sa chance.

Et dans moins d'un an, Eden Hazard disputera peut-être sa dernière Coupe du Monde avec, certainement, l'envie d'y faire quelque chose... à condition d'être en forme !