Le jeune Diable Rouge était titularisé hier en Carling Cup contre Liverpool, mais n'aura pas convaincu

LONDRES Le rêve de Romelu Lukaku est en train de tourner quelque peu au cauchemar. Le jeune Diable Rouge qui nourrissait beaucoup d'attentes de son passage à Stamford Bridge déchante de semaine en semaine. Après avoir passé la majeure partie de son temps dans les travées du stade du londonien, ou au mieux sur la banquette, Romelu Lukaku avait l'occasion de s'illustrer en étant aligné d'entrée contre Liverpool à l'occasion des quarts de finale de la Carling Cup.

Au sein d'un 4-4-2 aux côtés de Fernando Torres, l'ancien anderlechtois aura réussi la "performance d'être encore plus fantomatique que son compère espagnol. Il fut d'ailleurs prié de rejoindre sa "seconde résidence" dès la 63e minute pour laisser sa place à Juan Mata. Jusque là, son seul "fait d'arme", si l'on excepte une reprise de la tête non-cadrée, était d'avoir été à deux doigts de briser la cheville de Jordan Henderson.

Malgré cette prestation décevante, Chelsea tente de minimiser les problèmes d'adaptation de l'ancien attaquant vedette d'Anderlecht. André Villas-Boas, l'entraineur des Blues qui jouera sa tête lors de la réception de Villareal en Champion's League préfère épargner son jeune joueur: "Des trois matches qu'il a disputés, c'était son plus mauvais. Contre Fulham et Everton, il a montré qu'il avait les qualités pour s'imposer chez nous. Nous sommes contents de ce qu'il apporte et il aura encore sa chance."

La presse de la Perfide Albion s'est en revanche montrée moins tendre avec notre compatriote. Morceaux choisis :

Côté notation, l'ancien meilleur buteur de la Pro League récolte tout juste la moyenne avec un 5/10 de la part du Sun

Mais les critiques du Daily Mirror sont encore plus acerbes : "Les Belges trempent leurs frites dans la mayonnaise mais Romelu Lukaku peut être heureux de ne pas avoir été trempé dans la boue. Il n'y a qu'un mot pour décrire son tacle sur Jordan Henderson, qui aurait pu briser la cheville du capitaine de l'équipe nationale espoirs: diabolique. Et il n'y a qu'un mot pour décrire la décision de l'arbitre de sanctionner... Ryan Bertrand à la place de Lukaku, alors que le quatrième arbitre était à quelques mètres de la phase: diabolique".

Le tabloïd estime d'ailleurs que "Lukaku n'est pas prêt à prendre une place dans le 11 de base de manière régulière. Il est encore loin d'intégrer la liste des Belges mondialement connus comme Hercule Poirot, Kim Clijsters, jean-Claude Van Damme et Marouane Fellaini.". Vincent Kompany et Thomas Vermaelen se sentiront un peu oubliés.

Notons enfin que Lukaku n'est pas le seul joueur de Chelsea qui est passé à côté de son sujet. Les Blues se sont inclinés pour la seconde fois en deux semaines contre Liverpool. Autant dire que les ouailles d'AVB joueront gros la semaine prochaine contre Valence lors de la dernière journée de la phase de poule de la Ligue des Champions.






© La Dernière Heure 2011