Surprise: aucun Français ne figure dans ce onze idéal du premier tour, malgré la première place acquise dans le groupe de la mort. En revanche, trois Diables, trois Néerlandais et trois Italiens en font partie, accompagnés par Olsen, le gardien suédois, et Davies, le défenseur central gallois.

Côté belge, ce sont les incontournables Lukaku et De Bruyne qui nous représentent avec le plus surprenant Dedryck Boyata. "Le défenseur du Hertha Berlin a été solide dans son placement et à la relance. Le seul match où la Belgique a fait preuve de fébrilité, face au Danemark, il était sur le banc", justifie L'Equipe.