Mais Roberto Martinez, pas très enclin à un duel avec un adversaire de renom, pourrait avoir le dernier mot.

Souvenez-vous: en juin 2015, les Diables allaient s'imposer brillamment au Stade de France sur le score de 3-4. Depuis lors, les Bleus sont "redevables" d'un amical (avec la recette qui y est associée) à la Belgique et, selon nos confrères de L'Equipe, les deux fédérations discutent "depuis un moment" de l'éventualité d'organiser ce qui serait une revanche de la demi-finale du dernier Mondial en mars 2020. Sauf que Roberto Martinez a précisé lundi qu'il n'était pas spécialement favorable à l'organisation d'un match si relevé durant la trêve internationale de mars (du 26 au 31). 

De son côté, le magazine allemand "Kicker" annonce que Joachim Löw rêve d'organiser deux amicaux de haut niveau pour sa Mannschaft. Si un duel entre l'Allemagne et l'Espagne est déjà prévu, un second face au Portugal ou... la Belgique tourne dans la tête du sélectionneur allemand.

Reste à savoir à quel point Roberto Martinez compte camper sur ses positions. Et à quel point la Fédération compte respecter scrupuleusement ses desiderata...