Sur le plateau de BeIn Sport en 2019, John Obi Mikel s’était déjà confié sur Eden Hazard, son coéquipier à Chelsea. S'il avait déjà expliqué qu'Eden n'appréciait pas les entrainements physiques, il en a remis une couche dans The Athletic:" Quand on s'entraînait, il attendait qu'on ait fini. Mais les jours de matchs, on gagnait le match et il était élu homme du match. Mais le lundi et le mardi, il était à l'entraînement et c'était comme s'il n'était pas là. Il marchait. Tout le monde criait pendant les matchs d'entraînement mais lui il ne faisait rien. Mais vous avez vu à quel point il pouvait être bon."

Le Nigérian explique aussi qu'il considère le joueur du Real Madrid comme un des meilleurs joueurs du monde... quand il le veut: "J'ai toujours dit qu'Hazard était un des plus doués, il avait tout: rythme, puissance, technique. Il était juste derrière Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Mais seulement quand il le voulait. Il était tellement fort. Il le disait lui-même parfois: 'Si je veux être aussi bon, je peux être aussi bon. Pas aussi bon que Messi parce qu'il vient d'une planète différente, mais je pense que je peux me rapprocher de Ronaldo ou peut-être même être meilleur.' Ce sont les mots qui sont sortis de sa bouche. Mais il n'était pas dévoué au jeu, il ne s'entraînait pas bien."

Si Hazard est actuellement blessé, on espère le retrouver rapidement sur les terrains, à son meilleur niveau.