Une finale France-Belgique serait-elle l'affiche rêvée? Tel est la question à laquelle devaient répondre les journalistes Dominique Sévérac et Gilles Favard, deux consultants sur le plateau de L'Equipe du soir. Le premier confirmait cette assertion en argumentant qu'il s'agissait d'une "opposition de style". Tout en affirmant que la "beauté du sport était faite d'histoire" et que les Diables rouges comme les Bleus en ont une en commun car il s'agirait d'une éventuelle "revanche" de la demi-finale de 2018.

Pour le second, la donne est tout autre. Selon lui, les Diables ne feraient plus partie du gratin européen. “Je ne vois pas pourquoi ce serait une revanche” a-t-il répondu à son collègue. “La Belgique est une équipe en perte de vitesse entre De Bruyne qui a mal aux chevilles et Hazard qui a mal partout. En plus, les Belges, ils ont un peu mal à l’estomac à cause de la demi-finale, ils devraient prendre du Maalox (un médicament contre les douleurs d’estomac, NDLR), ils iront mieux.”

Mais le "spécialiste" ne s'est pas arrêté-là. "Il y a des équipes intéressantes. L’Espagne monte, l’Allemagne revient. Il y aura des oppositions de style puisqu’il n’y a que la France qui joue comme elle joue. Ils sont champions du monde. C’est vrai qu’on préfère le jeu de possession, le jeu de machin, le jeu de truc. Mais pour l’instant, c’est les Français qui sont champions du monde, et c’est les Français qui resteront champions d’Europe."

À coup sûr, la France dispose du plus grand vivier de talents d'Europe. Didier Deschamps peut doubler voire tripler tous les postes. Par contre, il s'agirait d'une revanche. Du moins pour les Diables. Cela vaudrait également pour les Croates qui avaient perdu en finale lors de la Coupe du monde en Russie. 

Ensuite, d'un point de vue factuel, précisons que ce sont les Portugais qui sont champions d'Europe actuellement après une victoire contre... la France. Il s'agirait certainement d'une belle revanche si les Tricolores pouvaient éliminer les Lusitaniens pendant la compétition...

Gilles Favard estime également que Kevin De Bruyne est encore convalescent. Pourtant, selon plusieurs médias britanniques, la prestation du Diable était de bonne facture ce dimanche contre Tottenham en Carabao Cup. Il avait d'ailleurs effectué une passe décisive pour offrir la victoire à son équipe (1-0). 

A noter qu'il y a quelques semaines, René Vandereycken avait déjà affirmé que les Diables ne faisaient pas le poids face... à la deuxième équipe de la France. Et que notre équipe nationale était en retard comparé aux autres écuries mondiales. Ce que nous avions tenté de nuancer.