Huit points d'avance ! C'est le matelas dont dispose le Real Madrid en tête de la Liga après sa victoire sur l'Atlético, ce dimanche. Et si le FC Séville, le dauphin des Merengues, compte un match en retard, les hommes de Carlo Ancelotti ont marqué les esprits ces dernières semaines: toutes compétitions confondues, le Real vient d'enchainer sa dixième victoire de rang.

Au vu de cette dynamique, on comprend pourquoi le tacticien italien laisse peu de places à ses remplaçants, dont Eden Hazard. Surtout que deux hommes sont en très grande forme: Vinicius Junior et Karim Benzema. On peut y ajouter un troisième pilier: Thibaut Courtois.

La presse madrilène ne s'y trompe pas en jetant des fleurs au gardien belge, match après match. Cette fois, le quotidien Marca affirme que la pieuvre a "été décisif avec ses arrêts. Il a remporté son duel avec Oblak haut la main". Il faut dire que le gardien slovène est le seul autre ténor de la Liga à son poste depuis que Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) enchaîne les mauvaises prestations. Le match dans le match entre Oblak et Courtois était donc attendu.

"Il a d'abord sorti un coup franc de Griezmann qui prenait la direction de la lucarne, avant de s'employer en deuxième mi-temps après l'entrée au jeu de Joao Félix", ajoute Marca. L'autre grand quotidien de la capitale espagnole, As, semble d'accord: "Il a encore été décisif quand l'équipe a eu besoin de lui. Il est l'assurance d'Ancelotti".