Roberto Martinez avait prévenu, cette rencontre amicale face à la Côte d'Ivoire serait l'occasion pour lui de donner l'opportunité aux jeunes et habituels remplaçants de s'illustrer avec les Diables. Jeudi soir, il a tenu parole en titularisant Zinho Vanheusden et Alexis Saelemaekers, deux nouveaux venus dans la sélection belge.

Le round d'observation durait une dizaine de minutes dans cette rencontre, avec de nombreux déchets techniques. Si les jeunes Diables mettaient le pied sur le ballon, ils n'approchaient que rarement le but adverse. Trossard, le meilleur homme de cette première mi-temps, aurait pu s'offrir un assist si Batshuayi s'était montré plus tranchant suite au centre en retrait du joueur de Brighton. Vanheusden, lui aussi bien dans le match, trouvait ensuite Vanaken en profondeur dont le centre n'arrivait pas jusque Batshuayi.

A la mi-temps, le public du Stade Roi Baudouin devait donc se contenter de deux demi-occasions belges. Mais il allait pouvoir se réchauffer à la 52e minute suite à une nouvelle sortie de défense de Vanheusden, qui lançait parfaitement Saelemaekers dans la profondeur. Le centre du joueur de Milan était parfaitement calibré et Batshuayi trompait le gardien ivoirien en deux temps.



L'intensité retombait toutefois, notamment à cause des nombreux changements effectués par les deux entraîneurs. Côté belge, Verschaeren, Benteke et Origi venaient au relai de Trossard, Batshuayi et Doku. Puis, Van Crombrugge et Bornauw remplaçaient Mignolet et Vanheusden. Le portier d'Anderlecht réussissait d'ailleurs un très bel arrêt devant Nicolas Pépé juste après son entrée au jeu. Le défenseur de Cologne, lui, concédait un penalty pour une faute sur Zaha, transformé par Kessie (1-1, 87e).



A la 89e, Kayembe remplaçait Castagne. Le Carolo s'offrait lui aussi une première cape mais ne pouvait pas changer l'issue du match. La Belgique concédait son premier match nul de l'année après une rencontre globalement décevante qui aura toutefois permis à Martinez de voir de nombreux nouveaux Diables à l'œuvre.



Le onze des Diables: Mignolet, Castagne, Mechele, Boyata, Vanheusden, Saelemaekers, Dendoncker, Vanaken, Trossard, Doku, Batshuayi

Revivez la rencontre: