Ce dimanche soir, le Barça a sorti une masterclass sur la pelouse du Real Madrid. Les troupes de Carlo Ancelotti étaient tout simplement impuissantes face aux offensives des Blaugranas.

Les choix du coach madrilène, privé de Karim Benzema, ont également beaucoup fait parler. Il avait décidé de ne pas aligner de pur attaquant en lieu et place de Benzema. C'était un milieu de terrain qui évoluait plus haut sur l'échiquier des Merengues. Pourtant sur le banc, il y avait de beaux noms comme Gareth Bale ou encore Eden Hazard.

Pour les plus grands suiveurs du Real, cette défaite a vraiment fait mal. Et quand on s'appelle Guti, et qu'on a été l'un des serviteurs du club durant de longues années, préférant rester sur le banc plutôt que de quitter le club, c'est d'autant plus douloureux.

Invité de l'émission El Chiringuito, l'ancien médian du Real Madrid au gracieux pied gauche s'interrogeait sur les choix de Carlo Ancelotti. "Mais comment est-ce possible ? Je suis Ancelotti et je regarde le banc. J'ai Hazard, Jovic, Bale, Isco... Et vous me dites que je ne peux sortir personne ? Qu'est-ce qui se passe ? Je me perds. En seconde période, le premier changement de Madrid est Mariano... Comment est-ce possible ? Bale et Hazard sont là et le premier changement offensif de Madrid c’est Mariano".

Selon lui, l'effectif actuel du Real Madrid n'est pas assez étoffé. "Doutons-nous encore que le Real Madrid doive signer Haaland ? Il faut signer Haaland, Mbappé et quatre ou cinq autres joueurs qui veulent jouer à Madrid. Le Real Madrid ne peut pas avoir seulement 12 ou 13 joueurs. Une grande équipe qui veut se battre pour la Coupe d'Europe, pour la Liga et pour la Copa del Rey ne peut pas avoir que 14 joueurs. Que se passe-t-il ici ? Celui qui ne veut pas jouer, n'a pas à être au Real Madrid. C'est aussi simple que ça. Mais maintenant ! Qu'ils le disent ! Il se passe quelque chose ici, quelque chose que le Real Madrid ne peut pas se permettre", poursuit l'Espagnol de 45 ans. 

Ce dernier a également évoqué le cas d'Eden Hazard qui n'a toujours pas disputé la moindre minute de jeu en Clasico.  "Eden Hazard qui est venu en tant que superstar, deux ans plus tard, l'entraîneur ne le fait même pas jouer, c'est vraiment triste."