"Cela fait toujours plaisir de marquer, a-t-il savouré. On avait bien travaillé cette phase, avec Arthur (NdlR : Theate, qui l’a précédé dans le duel), et j’étais au bon endroit."

Dans l’ensemble, la prestation du Soulier d’or a été bonne, dans une position où il a trouvé ses repères. Collectivement, en revanche, il y avait des choses à corriger. "On a bien commencé, on avait le contrôle du match, avec la possession, selon le plan établi. Mais dans le dernier quart d’heure, on s’est laissé rattraper, au niveau émotionnel, par la pression du public, de l’adversaire. On a laissé plus d’espaces, et on n’était plus assez dur dans les duels."

La deuxième période a laissé la même impression, un peu de maîtrise, puis plus assez.