Thomas Vermaelen ne s’est jamais aussi bien amusé en équipe nationale

BRUXELLES Le stade Roi Baudouin, hier, un rien après 10h30. Thomas Vermaelen monte sur le terrain au moment où les autres Diables avaient déjà formé un cercle autour de Marc Wilmots. Le capitaine d’Arsenal reçoit des applaudissements de ses coéquipiers. “Pourtant, j’étais le premier à monter sur le gazon, mais j’avais oublié un petit quelque chose. Pas grave. Cela indique à quel point l’ambiance dans le groupe est bonne.”

Il fut un temps où c’était moins agréable d’être Diable. Certains joueurs se faisaient charrier en rentrant dans leur club. “Les joueurs d’Arsenal ne se sont jamais moqués de moi. Mais ils se demandaient pourquoi, avec les joueurs qu’on avait en Belgique, on ne se qualifiait pas.”

Autre nouveauté pour Vermaelen : le fait de jouer dans un stade comble... en Belgique. “En Angleterre, je joue chaque semaine dans des stades remplis. Mais en Belgique, je défendais parfois mes couleurs devant 4.000 personnes. Cela me donne encore des frissons de voir tant de compatriotes dans les tribunes. Voilà pourquoi on soigne aussi nos relations publiques. Des autographes, des messages via Twitter, etc...”

Après avoir passé plus de trois saisons à Arsenal, Vermaelen est devenu à moitié anglais. Ces derniers et les Écossais ne sont pas vraiment des amis. “Je ne sais vraiment pas quels rapports ils ont. En tout cas, les Écossais ont la même mentalité que les Anglais : ils se donnent à fond pour leur pays. Leur coach a déjà déclaré qu’ils viennent ici pour prendre des points.”

Mais des cadeaux, les Écossais ne vont pas en recevoir. “Il nous faut les trois points”, tonne Vermaelen. “Sinon notre victoire en Serbie perdrait de sa valeur. On ne sous-estime pas l’Écosse. Nos adversaires ont des joueurs très expérimentés, qui jouent en Premier League anglaise. Je suis surpris par leur parcours actuel. Ils ont des joueurs pour faire mieux que cela.”

Et puis, il y a évidemment le thème Hazard. En tant que connaisseur de la Premier League , Vermaelen est bien placé pour comparer le Hazard de Chelsea avec celui des Diables.

“C’est normal que les gens attendent beaucoup de Hazard. Mais lui, il reste très relax. Nous ne nous inquiétons pas : nous connaissons ses qualités. Techniquement, il est le plus doué de nous tous. Je suis convaincu qu’à l’avenir, Eden va nous rendre de grands services.”



© La Dernière Heure 2012