Titularisé avec la Roma jeudi soir, Thomas Vermaelen a rassuré et aborde 2017 avec une confiance retrouvée.

Il vient de jouer 90 minutes, en championnat, face au Chievo Vérone, jeudi soir (3-1). Ce qui ne lui était plus arrivé depuis la fin du mois d’août dernier, si l’on excepte sa présence dans le onze romain face à l’Astria Giurgiu (un match qui comptait pour du beurre), le 8 décembre dernier.

On peut le dire : après plusieurs mois sur la touche, Thomas Vermaelen est à nouveau un joueur de football. Et il n’espère qu’une chose : être épargné par la poisse en 2017 pour retrouver le niveau qui est le sien.

"Je m’améliore de match en match", a indiqué le défenseur belge au micro de Roma TV. "Quand on a été absent longtemps, le seul moyen de revenir au top est d’accumuler les minutes. Je suis donc très heureux d’obtenir du temps de jeu. Maintenant, j’espère pouvoir enchaîner les matches."

Et ce, peu importe le système de jeu choisi par Spalletti, qui varie entre les animations tactiques ces dernières semaines. "Qu’on joue avec trois ou quatre défenseurs n’est pas un problème. On doit être capable de s’adapter pour surprendre l’adversaire. Tous nos défenseurs savent jouer dans les deux systèmes. On travaille dur à la récupération pour être capable de remonter le ballon le plus rapidement possible de l’arrière vers l’avant. J’espère que nous pourrons nous améliorer à ce niveau dans le futur."

Le futur, c’est le 8 janvier prochain et un déplacement au Genoa. Où Thomas Vermalen espérera forcément fêter la nouvelle année dans le onze de base.