Roberto Martinez devra affronter la Russie avec une défense décimée. Ses trois anciens - Vincent Kompany (ischios), Jan Vertonghen (ischios) et Thomas Vermaelen (mollet) - sont blessés. Vermaelen n’est pas encore officiellement out, mais il est très incertain.

Il s’est blessé le 2 novembre lors d’un match de championnat avec son club japonais, Vissel Kobe (remplacé à la 72e), et n’a pas joué du tout le week-end passé. Il aurait quand même pris l’avion pour la Belgique afin de se faire examiner par le staff médical des Diables.

En cas de forfait, Martinez devrait se rabattre sur deux des quatre défenseurs centraux suivants : Mechele, Boyata, Denayer ou… Cobbaut. Vu qu’il est le seul gaucher, l’Anderlechtois peut même rêver d’une titularisation lors de sa première sélection pour les A. Il pourrait jouer au poste de Vertonghen. Et le poste de Vermaelen, s’il est out ? Au Kazakhstan, Martinez avait fait monter Mechele pour Vermaelen à la 92e. Un indice ?

Nacer Chadli, qui avait ressenti une raideur au mollet à la fin du match entre Zulte Waregem et Anderlecht, devrait être fit.

Martinez a donné deux jours de congé à ses internationaux, qui n’entament les entraînements que mercredi. Ils partent vendredi à Saint-Petersbourg, où ils gardent des sentiments mitigés du magnifique Saint-Petersburg Stadium : ils y ont été éliminés par la France (1-0) en demi-finale du Mondial mais ont battu l’Angleterre (2-0) pour la troisième place. L’enjeu du match contre la Russie est la première place de la poule.